// vous lisez...

Actualités sur le PEL

Conseils pour maximiser les chances d’obtenir un crédit immobilier

Crédit immobilier

Avec des prix qui ont connu des records historiques en France, l’obtention des crédits immobiliers a été plus difficile que jamais. En effet, les banques réfléchissaient à deux fois avant d’accorder un emprunt immobilier à un particulier. Plus que jamais, et ce malgré la tendance des prix qui repart à la baisse, il est nécessaire d’apporter de solides garanties à la banque afin de maximiser ses chances d’avoir cet emprunt. Le premier conseil et le plus évident, sera d’apporter un dossier complet sans aucune pièce manquante. La constitution du dossier sans oubli, sera déjà la preuve que vous savez répondre à un minimum d’engagements. Évitez d’apporter une à une les pièces demandées.

L’apport personnel

Les acquéreurs doivent désormais justifier d’un apport personnel idéalement constitué grâce à une épargne sur plusieurs années. En ce sens, vous prouverez à votre banquier que vous êtes apte à gérer votre argent. En fonction des politiques des banques, il sera demandé de faire un apport de 10 ou 20% du coût de l’acquisition. Cette somme d’argent peut être constituée grâce à un Plan épargne logement, ou tout autre produit d’épargne. D’ailleurs, il est même conseillé de combiner plusieurs produits et d’apporter le maximum possible. Plus votre part personnelle sera importante, plus la banque favorisera votre dossier et ainsi vous aurez une marge de négociation sur les taux d’intérêt.

Une stabilité d’ordre général

Les dossiers de personnes justifiant d’un emploi depuis plusieurs années auprès de la même structure ont beaucoup plus de chances d’aboutir qu’un dossier d’une personne qui change de CDD tous les deux mois. Par ailleurs, en parlant de stabilité, les banquiers vérifieront vos relevés et n’apprécieront pas de voir des transactions dans le rouge. En ce sens, il sera impératif de revoir ses habitudes de consommations plusieurs mois avant la demande de crédit, pour justifier d’une gestion saine. Dans la même idée, il est conseillé de ne pas faire recours aux crédits à la consommation, qui sont rarement des signes prouvant une stabilité dans la gestion de son argent.

Réduisez au maximum la durée de l’emprunt

Plus la durée de l’emprunt est courte et moins le banquier prendra de risque. En partant de ce constat, si vous pouvez réduire la durée de votre remboursement, n’hésitez pas à le faire quitte à payer des mensualités plus élevées. En effet, le taux pourra ainsi diminuer, ce qui aboutira sur une baisse du coût d’acquisition de votre bien.

Sources :

Commentaires

Pas de commentaire.

Rédiger un commentaire