// vous lisez...

Actualités sur le PEL

Déblocage du PEL pour la filière meuble

Certains détenteurs de PEL voudraient utiliser une partie de leur épargne pour meubler leur maison. Par ailleurs, le secteur de l’ameublement dépend de l’immobilier. Pour relancer la vente des meubles, les acteurs du marché entre autres, fabricants et distributeurs ont demandé au gouvernement d’autoriser le déblocage du PEL pour l’achat de meubles.

Un marché en recul

 

valorisation-déchêts-de-bois

Le marché du meuble a constamment reculé au cours des trois dernières années ; -3% en 2012, -3% en 2013 et -3% encore en 2014. Par conséquent, les distributeurs et fabricants de meubles comme Ikea, Gautier ou But ont demandé une faveur auprès de l’Etat. Il s’agit d’offrir la possibilité aux Français de débloquer une partie du plan épargne logement afin de financer l’achat de meubles. C’est également une façon de réinjecter l’économie.

Le PEL, le seul espoir

Le PEL serait donc la solution à ce problème. En outre, cette mesure a déjà fait ses preuves dans les années 90 en autoriser les consommateurs à casser leur PEL pour l’achat de meubles. Dans cette démarche, la fédération française du négoce de l’ameublement et de l’équipement de la maison (Fnaem) et l’Union national des industries françaises de l’ameublement (UNIFA) ont appelé le Ministre de l’économie pour un second déblocable exceptionnel. Cette mesure devrait être discutée dans le cadre de la loi Macron.

A quoi sert réellement le PEL ?

Image_Fabric_meuble

Le principe est simple, donner les moyens aux consommateurs de se meubler davantage, d’autant plus que le PEL ne sert plus beaucoup à acheter un logement aujourd’hui. Il est juste devenu un produit d’épargne sur lequel les Français économisent leur argent. Autrement dit, l’usage courant du PEL s’éloigne de sa vocation première.

Cette mesure est à la fois peu coûteuse et efficace. L’institut de prospective et d’études de l’ameublement estime que ce déblocage permettrait de recueillir un peu plus d’un milliard d’euros dans le secteur d’ameublement. Une campagne sera menée si la mesure est acceptée.

Commentaires

Pas de commentaire.

Rédiger un commentaire