// vous lisez...

Actualités sur le PEL

Regain d’intérêt pour l’immobilier neuf à l’approche des derniers jours du Pinel

En dépit de la hausse des prix de l’immobilier, les investisseurs ainsi que les acheteurs profitent des faibles taux d’intérêt et des dernières heures des dispositifs fiscaux pour se constituer un patrimoine ou pour trouver leur résidence principale.

Hausse continue des ventes depuis 2014

Le premier trimestre 2017 apparaît comme positif sur le marché du neuf avec 35.059 logements réservés. D’ailleurs, depuis 2014, le marché ne connaît pas de baisse d’activité (source : Fédération des Promoteurs Immobiliers). Autrement dit, la vitalité du marché du neuf est réelle depuis plusieurs années.

immobilier neuf

Dans un document intitulé “Commercialisation des logements neufs, résultats au quatrième trimestre 2016”, le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer fait état de 125.058 ventes concrétisées sur le marché du neuf en 2016. Pour exemple, en 2015, ce sont 102.538 transactions qui avaient eu lieu et 86.950 en 2014.

Les 35.059 logements réservés au cours des trois premiers mois de 2017 sont de bon augur pour le reste de l’année. Cela représente 13.8% de plus que sur la même période en 2016. Au sein de ces 35.059 logements, 51% concernent des investissements locatifs (+4.1%). Les 49% restants représentent des acheteurs en résidence principale (+19.2%).

En Occitanie, hors Languedoc-Roussillon, les réservations à investisseurs sont en augmentation de 15% avec 1.336 unités, tandis que les réservations à propriétaires occupants connaissent une hausse de 18% avec 483 unités. Dans l’agglomération urbaine de Toulouse, un T1 vaut 3.504€ du mètre carré (source), prix en légère hausse (0.9%).

immobilier neuf

La ville rose et sa périphérie sont dans le top 4 des zones géographiques les moins onéreuses dans le neuf. Pour comparaison, dans l’agglomération urbaine de Lyon, le prix au mètre carré pour un T1 est de 4.154€ en hausse de 6.4%. À Rennes Métropole, comptez 3.468€ du mètre carré pour ce type de logement (-1.2%). C’est l’une des rares métropoles où les prix sont en diminution, avec Grenoble et Dijon (source : FPI).

Déséquilibre offre / demande

Au premier trimestre 2017, 28.541 logements ont été positionnés sur le marché français, portant l’offre commerciale à 90.935 logements disponibles à fin mars 2017, en diminution de 1.3% sur un an.

D’autre part, le délais moyen d’écoulement, réduit à 9 mois, parfois 7 (là où un délai “sain et équilibré” est de 12 mois) témoigne d’une demande qui dépasse amplement l’offre.

immobilier toulouse

Conséquence logique, les prix enflent sur tout le territoire : +5.1% en moyenne par rapport au 1er trimestre 2016. Cette hausse des prix avantage en premier lieu les propriétaires de foncier. Toutefois, elle ne décourage pas les acheteurs, qui profitent d’aide de l’État non négligeables.

Des dispositifs à maintenir ?

D’une part, le prêt à taux zéro (PTZ) a permis à 22.500 ménages de ne pas payer d’intérêt sur leur crédit immobilier : c’est 7 fois plus qu’en 2015 (source 2016 : FNAIM). Les sondages réalisés auprès des courtiers immobiliers sur le sujet révèlent une hausse de 75% des attributions de PTZ par rapport à 2015.

Dans sa version élargie, le PTZ permet d’emprunter jusqu’à 27% de plus qu’avec l’ancienne version. Pour rappel le PTZ est réservé aux primo-accédants (personnes non propriétaires de leur logement au cours des deux dernières années) qui souhaitent acheter leur résidence principale ou aménager des locaux non destinés à l’habitation et qui répondent à des plafonds de ressources.

ptz

D’autre part, le dispositif Pinel a su renforcer l’intérêt des ménages pour l’immobilier neuf. En effet, ce dispositif offre la possibilité d’investir dans un logement en bénéficiant d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 63.000€.

Le dispositif Pinel permet aux contribuables de bénéficier d’une réduction d’impôt pour tout achat d’un logement neuf, à la condition que ce dernier soit mis en location pour une durée de 6, 9 ou 12 ans.

À l’heure où le gouvernement pense supprimer la loi Pinel, les investisseurs gardent la possibilité d’acheter via ce dispositif jusqu’au 31 décembre 2017 avant la promulgation d’une nouvelle loi d’incitation à l’investissement.

Commentaires

Pas de commentaire.

Rédiger un commentaire