// vous lisez...

Actualités sur le PEL

Le crédit immobilier sans apport se porte bien

Le crédit immobilier sans apport se porte bien

Emprunter sans apport n’aura jamais été aussi facile qu’en 2018, une possibilité renforcée par les stratégies des banques qui placent désormais les emprunteurs sans apport dans leurs cibles prioritaires.

La renégociation de crédit à l’habitat s’essouffle

La renégociation de prêt a connue de meilleurs jours et c’est la remontée des taux ainsi qu’un essoufflement du marché qui sont à l’origine de cette déconvenue. A force de renégocier à tout va, les banques ont fini par exploiter tout le marché de la pierre, si bien que les prêts souscrits il y a un peu plus de 12 mois ne peuvent plus bénéficier de ces gains d’intérêts, les taux ayant été relevés.

Cette tendance a donc entraine un vent de panique chez les banquiers, craignant de devoir dire adieu à leur croissance en matière de production de crédit mais une solution est venue pallier ce problème, celui des emprunteurs sans apport.

Emprunter sans apport

Emprunter sans apport est donc possible, ce qui n’était pas forcément le cas il y a quelques années. Ces profils autrefois boudés sont désormais dans la cible de toutes les agences bancaires, qui ont compris que ces ménages ont un pouvoir d’achat que même sans apport, le financement est possible.

Le site credit-sans-apport.fr spécialisé dans le prêt immobilier sans apport témoigne : « Nous étions les seuls il y a quelques années à nous positionner sur ce marché, à proposer des solutions aux emprunteurs qui essuyaient des refus des banques, nous continuons à proposer notre comparateurs aux internautes mais nous avons vu arriver à grand pas les spécialistes du crédit immobilier, ils essaient de récupérer ces ménages qu’ils refusaient autrefois ». Les banques ont donc revu leurs stratégies et leurs barèmes afin de s’adapter à ces profils particuliers.

Une marge de négociation

Si l’apport permet de négocier des conditions de crédit, avec notamment un taux réduit, il faut savoir que même sans on peut négocier, comme l’explique credit-sans-apport.fr : « Tout le monde a en tête de négocier le taux du crédit et que sans apport c’est impossible mais non, un emprunteur peut entamer des négociations à condition d’avoir un bon profil. Il faut discuter avec les conseillers, ne pas hésiter à comparer et à les mettre en concurrence, sans oublier de négocier aussi l’assurance emprunteur ». Il y a donc de bonnes affaires à faire sur le marché du prêt à l’habitat pour les ménages sans apport.

Commentaires

Pas de commentaire.

Rédiger un commentaire