// vous lisez...

Questions - Réponses sur le PEL

Faire construire une maison, comment faire face aux imprévus ?

La construction d’une maison représente, pour la majorité d’entre nous, l’aboutissement d’une vie. Il s’agit d’un projet important qui a un coût assez élevé. D’ailleurs, pour faire face aux dépenses, les particuliers ont tendance à demander un prêt auprès des organismes financiers. Pour éviter les embûches, il convient de prendre en compte quelques critères bien précis. Par exemple, le fait d’engager des artisans compétents constitue un paramètre à ne pas minimiser. En effet, il faut mieux faire affaire avec des professionnels qui respectent les délais de livraison. Voici trois points importants qu’il faut savoir pour faire face aux imprévus pendant la construction de sa maison.

Il faut bien étudier le budget

Etudier le budget

Comme il a été dit plus tôt, la construction d’une maison requiert des ressources financières considérables. La première étape est donc de faire l’inventaire de tous les revenus disponibles. Il ne faut pas omettre le moindre détail, comme les hypothèques ou encore les autres aides financières de l’État. C’est le moyen d’avoir un aperçu global des ressources.

La deuxième étape est de réaliser un devis plus ou moins complet des travaux de construction. Pour ce faire, il faut identifier toutes les dépenses nécessaires à la construction de la bâtisse. Pour avoir une idée des différents coûts, sachez qu’il est possible de demander le prix des matériaux ainsi que de la main-d’œuvre auprès des sociétés de construction. Pour cela, il suffit de leur envoyer un courriel ou encore de les contacter par téléphone.

Un aspect qu’il ne faut pas oublier concerne les constructions supplémentaires que vous allez faire, comme un jardin ou une piscine par exemple. Ces aspects doivent être pris en compte. Si vous avez du mal à vous en occuper tout seul, il est possible d’engager des professionnels afin de vous aider dans cette tâche. Mais il faut garder en tête que cela aura un coût aussi.

Bien choisir le terrain pour la construction

Bien choisir son terrain

Beaucoup de personnes font l’erreur de minimiser l’acquisition du terrain. Pourtant, il s’agit d’une étape cruciale pour la construction d’une maison. Il faut savoir que le prix varie en fonction de plusieurs critères bien définis comme l’emplacement ou encore la région où se trouve le terrain. Il ne faut laisser rien au hasard, car une petite négligence peut entrainer des coûts supplémentaires. Par exemple, si le bien immobilier se trouve dans un espace protégé, c’est sûr qu’il y aura une taxation spécifique. Certains aspects techniques sont aussi à considérer. Par exemple si le terrain est pentu, cela aura un impact significatif sur les fondations de la maison.

D’autres critères peuvent également entrer en compte comme l’accessibilité, la convivialité ou encore la proximité de certains services publics. Ce que l’on constate c’est que le prix du m² est toujours en constante augmentation en France. À titre d’information, selon le ministère du Logement, la surface moyenne achetée pour la construction d’une maison est de 1 095 m². Il ne faut pas aussi oublier de vérifier le voisinage ainsi que les servitudes liées au terrain en question. Il y a de nombreux aspects qui rentrent en compte, c’est pour cette raison qu’il est fortement conseillé de faire appel à un cabinet d’étude.

Ne pas ignorer les différentes réglementations

le permis de construire

Sachez que la construction d’une maison nécessite l’intervention des autorités publiques. En effet, ces dernières doivent vérifier que la bâtisse que vous allez édifier respecte les exigences de la législation. Il faut donc constituer un dossier afin de demander une autorisation de permis de construire. C’est une étape capitale. Si vous l’occultez, il y a des risques de pénalités plus ou moins importantes.

Il faut avoir en tête qu’il s’agit d’une autorisation et non d’une déclaration. Pour en savoir davantage sur les documents à fournir, il convient de consulter les services municipaux. Cela peut se faire sur le site internet de votre commune. À titre d’information, il faut disposer d’un plan de construction. Vous pouvez le faire si vous avez les connaissances requises. Si ce n’est pas le cas, il faudra passer par un maître d’œuvre ou encore un architecte.

Si vous n’obtenez pas la permission, il faudra refaire une demande de permis de construire en incluant les exigences des autorités décentralisées. Il est toujours possible de porter l’affaire devant la juridiction administrative, mais cette procédure peut s’avérer être chronophage et couteuse. Le mieux est donc de respecter les requêtes de l’administration.

 

Commentaires

Pas de commentaire.

Rédiger un commentaire