// vous lisez...

Questions - Réponses sur le PEL

Le prêt hypothécaire en Belgique : tout savoir

Un prêt hypothécaire est une variante du crédit immobilier, souscrit dans un but de financer l’acquisition d’un bien immobilier. En principe, il fait l’objet d’une règlementation qui lui est propre. Nous allons voir dans les quelques lignes suivantes ce qu’il en est.

Le prêt hypothécaire en quelques mots

Le prêt hypothécaire, avons-nous dit est un crédit immobilier contracté dans le but de financer l’achat d’un bien immobilier : d’une maison ou d’un terrain, ou encore une rénovation ou un aménagement.

Un prêt hypothécaire se démarque de par l’hypothèque que requiert la banque avant d’accorder une telle ou telle somme à son débiteur. L’hypothèque, par définition, est une garantie que l’emprunteur va fournir à la banque lors de la souscription d’un prêt hypothécaire. Il s’agit également d’un bien immobilier, que la banque va pouvoir saisir en cas de défaut de remboursement.

Comment fonctionne le crédit hypothécaire ?

La demande d’un prêt hypothécaire est formulée auprès d’une banque ou d’une institution financière responsable du crédit. Lors de l’introduction de la demande, le prêteur doit avoir l’assurance de se voir rembourser le capital qu’il a prêté au souscripteur. Cette garantie, justement dans le cadre du prêt hypothécaire consiste en une hypothèque. Dans le système du prêt hypothécaire en Belgique, l’hypothèque est le plus souvent l’habitation du souscripteur, qui servira de gage pour les 30 prochaines années. Si l’emprunteur faillit au remboursement, le prêteur pourra mettre le bien gagé en vente pour récupérer le crédit accordé à son client.

Par ailleurs, l’hypothèque fera l’objet d’un enregistrement dans le registre du bureau de conservation des hypothèques de l’État belge. Le montant constituant la garantie suivant les accords des deux parties sera inscrit à cet effet.

A combien peut s’élever la somme empruntée ?

prêt hypothécaire belgique

La limite de la somme à souscrire sera définie par ses besoins mais surtout par la situation financière du débiteur. Tout dépendra du salaire et ou du revenu de l’emprunteur, du bien qu’il convoite d’acheter et de ses autres éventuels crédits en cours.

En principe, il serait mieux d’opérer le calcul en prenant compte des futures mensualités à verser.  La règle est la suivante : les mensualités ne doivent pas dépasser le tiers des revenus mensuels. Exceptionnellement, pour ceux qui disposent d’un relevé élevé, ils pourront emprunter jusqu’à 40%. Avec le revenu, seront également prises en compte les charges et les différentes dépenses.

En ce qui concerne la durée, le, principe est simple, plus la durée du prêt est longue, plus l’emprunt pourra être élevé et le taux d’intérêts sera bas.

Quelles sont les différentes sortes de prêt hypothécaire ?

On distingue essentiellement trois types de prêt hypothécaire. Vous avez tout d’abord le prêt hypothécaire avec amortissement du capital. Il s’agit du prêt hypothécaire auquel souscrit le plus grand nombre. Dans le prêt hypothécaire avec amortissement, les mensualités sont fixes, c’est-à-dire que vous rembourserez chaque mois un montant fixe, constituant une partie du capital et une autre de taux d’intérêts suivant le reste dû. Le taux d’intérêts va décroitre au fur et à mesure que le remboursement s’opère.

Vous avez également le prêt hypothécaire avec reconstitution du capital. Il fonctionne suivant ce que l’on appelle la prime, c’est-à-dire le remboursement à travers le paiement d’un certain montant jusqu’à ce que tout le capital soit entièrement remboursé à l’échéance du contrat. A la prime vont s’ajouter les intérêts relatifs au crédit. Dans le cadre du prêt avec reconstitution du capital, le crédit est assorti d’un capital pension que va constituer l’employeur de l’emprunteur, qui est assimilé à un contrat d’assurance-vie.

Et enfin, vous avez le crédit pont, qui est utilisé dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier à l’issue de la vente d’un autre. Il s’agit de combler les besoins financiers entre ces deux opérations. Le crédit pont est d’une durée d’environ 3 ans.

Commentaires

Pas de commentaire.

Rédiger un commentaire