// vous lisez...

Actualités sur le PEL

Renégocier son prêt immobilier avec un PEL

Certains emprunteurs ayant souscrit un prêt immobilier vont par la suite rouvrir un nouveau PEL, afin d’épargner de nouveau et envisager dans un futur plus ou moins proche l’achat d’une résidence secondaire ou un éventuel investissement locatif, il est possible de renégocier le prêt initial sans toucher à ce PEL.

Deuxième PEL et renégociation de crédit immobilier

Le plan épargne logement est un produit rémunérateur, et qui plus est, très utile pour pouvoir emprunter avec des taux préférentiels dans le cadre d’un achat immobilier. Forcément, plus le plan aura été gardé longtemps et plus il permettra de disposer d’une enveloppe importante pour réaliser son achat immobilier. Simplement, certains emprunteurs se servent de leur PEL initial pour leur premier achat et rouvrent aussitôt un second PEL, dans l’optique de continuer leurs investissements dans la pierre.

Ce procédé est assez répandue mais peut susciter des interrogations, notamment lorsque l’emprunteur souhaite renégocier son prêt initial, c’est-à-dire profiter des taux bas actuels pour renégocier les conditions de remboursement, voire pour faire racheter ce prêt immobilier par une banque concurrente. Dans ce cas précis, le PEL qui a été souscrit peut être épargné de l’opération, et même transféré au sein de la nouvelle banque.

Rachat de crédit immobilier et transfert du PEL

Si la renégociation de prêt immobilier avec le prêteur initial ne semble pas intéressante, il est alors peut être plus judicieux de songer à procéder à un rachat de crédit immobilier, une opération qui consiste à procéder à la même opération mais au sein d’une banque concurrente. Cette démarche va implique avant toute chose de réaliser une simulation de rachat de crédit immobilier et de s’assurer que c’est faisable, mais aussi d’avoir une idée des taux avant de se lancer.

A partir du moment où cette simulation est validée et propose des taux intéressants, il faudra alors constituer le dossier et dans 90% des cas, la banque va demander le rapatriement des comptes bancaires. Soit l’emprunteur accepte et transfert tous ses comptes dans la nouvelle banque, soit il décide de conserver uniquement ses épargnes et autres produits mais rapatrie uniquement son compte principal et forcément, la domiciliation des revenus. Dans les deux cas, le PEL peut être transféré ou préservé dans la banque initiale et il restera intouché. Après financement, l’emprunteur pourra continuer à placer de l’argent et débloquer son PEL une fois le moment venu.

Commentaires

Pas de commentaire.

Rédiger un commentaire