// vous lisez...

Questions - Réponses sur le PEL

Crédit immobilier sans apport : qui peut emprunter ?

Le crédit immobilier est un moyen auquel font recourt certains ménages pour avoir une maison. Il leur permet de faire des réalisations futures dans le présent. Une option plus rapide donc de concrétiser un projet qui aurait mis plusieurs années. Le crédit immobilier qui est proposé aux ménages existe sous deux formes : le crédit immobilier avec apport initial et le crédit immobilier sans apport.

Ce dernier est le plus convoité par les emprunteurs, mais il est aussi le moins accessible. En effet, tout emprunteur ne peut pas prétendre à ce crédit. Certaines conditions sont à remplir pour l’obtenir. Des conditions qui varient aussi selon le montant que vous désirez emprunter. Si vous voulez tout savoir sur le crédit immobilier, cet article se propose de vous décrire brièvement le profil idéal de la personne qui peut souscrire à un crédit immobilier sans apport.

Qu’est-ce qu’un emprunt sans apport ?

Il s’agit d’un crédit immobilier qui est octroyé par une banque à son client sans que ce dernier ne fasse d’apport personnel. Un apport personnel qui, en général, représente une partie du montant du bien immobilier que souhaite acquérir le client. Il varie entre 10 et 20% de ce montant. L’emprunteur est donc exempté du paiement d’une somme qui pourrait s’avérer conséquente et impossible à honorer alors que ces revenus pourraient lui permettre dans un futur proche.

Pour aider ces personnes capables, les banques acceptent de leur accorder un prêt pour la réalisation d’un projet ; plus précisément l’acquisition d’un bien immobilier. Une acquisition qui ne se fera pas sans que la banque n’ait effectué tous les contrôles d’usage afin de s’assurer de la liquidité de l’emprunteur selon le montant du prêt et l’échéancier fixé.

La plupart des banques font preuve de beaucoup de prudence quant à l’octroi de prêt sans apport. D’autant plus qu’elles sont plus favorables aux emprunteurs effectuant un apport personnel minimal de 20% du montant du bien immobilier convoité, elles mettront tout en œuvre pour vérifier la solvabilité du demandeur de crédit.

Comment obtenir un crédit immobilier sans apport ?

obtenir un crédit immobilier sans apport

Obtenir un prêt sans apport auprès d’une banque peut être perçu comme une chance, mais le chemin pour l’avoir est souvent long et très éprouvant en termes de conditions à remplir. Il vous faudra d’abord adresser une demande de crédit et fournir des documents tels que :

  • les derniers avis d’imposition
  • les derniers bulletins de paie
  • les derniers relevés de compte en banque
  • justificatif d’identité
  • justificatif de domicile actuel
  • compromis de vente

Après cela, la banque étudiera votre dossier et évaluera les chances de remboursement du prêt s’il est accordé. On parle d’évaluation du risque de solvabilité de l’emprunteur.

Plusieurs éléments interviennent dans la détermination du profil de risque de l’emprunteur. Le plus important d’entre eux est votre revenu mensuel. En effet, aucune banque ne vous accordera le crédit immobilier sans apport si elle n’a pas la certitude que vous avez assez d’entrées financières pour payer à échéance, les mensualités qui seront fixées par le contrat.

Si le critère du revenu est rempli par l’emprunteur, la banque peut aussi s’intéresser à son âge. Ainsi, un emprunteur ayant moins de 60 ans aura plus de chances de voir sa demande acceptée que celui ayant plus de 75 ans. Ce dernier fera l’objet d’un contrat plus spécifique pour obtenir son prêt.

Un crédit immobilier sans apport n’est-il pas risqué ?

Les banques ont un rôle crucial à jouer dans la résorption de la conjoncture économique de notre époque. Conscientes de leur importance dans la prospérité d’une économie et dans le bien-être des ménages, elles accordent à ces dernières des prêts sans apport. Des prêts qui sont accordés après une vérification rigoureuse de la solvabilité de l’emprunteur.

Un critère qui, quand il est rempli rend inutile l’apport personnel. Le montant du remboursement reste anecdotique car le taux est assez faible. La banque met alors tout en œuvre pour limiter les risques d’impayés. Du côté de l’emprunteur, le profit de son crédit immobilier est encore plus important car les risques de revente à perte de l’immobilier sont faibles pour l’emprunteur. Ce qui conforte la banque dans l’assurance de voir le crédit remboursé à échéance.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!