// vous lisez...

Actualités sur le PEL

Comment optimiser son PEL ?

En plus de constituer un produit d’épargne à long terme, le Plan d’Épargne Logement constitue de nombreux avantages. Malgré qu’il ait subit de nombreux changements, pas forcément en sa faveur, en début d’année, le PEL reste un plan rémunérateur intéressant. Sachez qu’il est possible d’obtenir plus de regains avec votre PEL qu’avec les autres livrets d’épargnes tels que le livret A. Découvrez les astuces suivantes pour optimiser vos intérêts avec ce plan épargne.

Investir une somme importante pour obtenir plus d’intérêts rémunérateurs

Le meilleur moyen d’accumuler des intérêts rémunérateurs sur une longue période, c’est de ne pas lésiner sur votre investissement dans votre PEL. Si le versement minimal de premier dépôt est de 225 €, il est conseillé d’optimiser vos intérêts à partir de ce versement initial. Autrement dit, la première étape d’optimisation de vos intérêts commence par la somme que vous déposerez en début d’épargne.

Après, vous pouvez varier votre investissement sur le long terme. Mais il faut retenir que plus votre épargne est conséquente, plus vos intérêts sont importants. Par ailleurs, le total de vos versements annuels dans votre PEL doit être supérieur ou égal à 540 €. En dessous de ce montant, votre plan est résilié. Toutefois, n’oubliez pas que votre PEL doit rester sur le seuil de 61 200 €.

Patienter jusqu’à la durée optimale

La durée de votre Plan d’Épargne Logement entre également en compte si vous souhaitez l’optimiser. La durée minimum est de quatre ans. Il est dans ce cas déconseillé de clôturer votre compte avant cette période. En effet, au lieu de bénéficier des avantages du PEL, vous perdrez votre droit de prêt.

Par contre, si vous patientez jusqu’au délai de votre souscription, c’est-à-dire jusqu’à dix ans de PEL, les intérêts de votre placement peuvent compenser vos impôts sur le revenu. Sachez qu’après ces dix années, le versement n’est plus faisable, mais votre PEL génère toujours des intérêts après cinq ans de cela.

Ouvrir un PEL pour chaque membre de la famille

Il faut noter qu’une personne ne peut ouvrir qu’un seul PEL. Cependant, chaque membre de la famille peut en ouvrir un, qu’il soit majeur ou mineur. Cette méthode est plutôt avantageuse si l’objectif est de contracter un prêt immobilier. En effet, les avantages peuvent être réunis.

Sinon, vous pouvez aussi associer votre Plan d’Épargne Logement avec un Compte Épargne Logement (CEL). De cette manière, vous pouvez cumuler les intérêts acquis des deux comptes. Néanmoins, sachez qu’ils doivent être ouverts dans le même établissement.

Bénéficier d’une prime d’État maximale

La prime d’État est l’un des avantages du PEL. Cette prime est reçue avec votre prêt (5 000 € minimum) lors de la clôture. Le montant de celle-ci est calculé en fonction de la période d’ouverture de votre PEL et de vos intérêts acquis. Dans le cas où votre logement répond aux critères de performance énergétique, le plafond de la prime est de 1 525 €. Dans le cas échéant, elle est plafonnée à 1 000 €.

Profiter du prêt immobilier avec un taux réduit

Pour que votre placement en PEL soit réellement optimisé, il faut profiter de tous ses avantages. Dans cette optique, le plus grand avantage d’un PEL est la possibilité de faire un prêt immobilier à un taux avantageux de 2,20 %. Le montant de ce prêt peut atteindre jusqu’à 92 000 € et la durée de remboursement peut aller de deux à quinze ans. Cela dépend surtout de vos intérêts acquis en PEL.