// vous lisez...

Actualités sur le PEL

Ouvrir un PEL en 2020 : toujours un bon placement ?

L’ouverture d’un Plan Épargne Logement a toujours été encouragée puisqu’il offre plusieurs avantages. Toutefois, il y a eu de nombreuses réformes depuis l’existence de ce type de placement. Récemment, le taux d’intérêts a été réduit et certains avantages ont été supprimés. Dans ce cas, est-ce qu’il est toujours avantageux d’investir dans un PEL ?

Intérêts PEL en 2020

Intérêts PEL en 2020

 

Pour chaque PEL, des intérêts sont capitalisés et s’ajoutent au capital chaque fin d’année. Ils génèrent donc des intérêts supplémentaires pour l’année suivante, et ainsi de suite. Ce qui est intéressant dans un PEL, c’est que le taux de ces taux de rémunération a toujours été attractif malgré les réformes.

Depuis le début du moins d’aout 2016, le taux des intérêts s’est figé à 1 % (VS 1,50 % du février au juillet de l’année et bien plus auparavant)

Voici un petit récapitulatif :

  • Du 01/07/2000 au 31/07/2003 : le taux d’intérêt est de 3,27 %
  • Du 01/08/2003 au 31/01/2015 : 2,50 %
  • Du 01/02/2015 au 31/01/2016 : 2 %
  • Du 01/02/2016 au 31/07/16 : 1,50 %
  • Depuis le 01/08/2016 : 1 %

La durée de PEL

La durée de PEL

Pour l’instant, aucun changement n’a été annoncé pour la durée minimum d’un PEL. Ce qui signifie que vous ne pouvez toucher la somme versée que quatre ans après son ouverture.

Quant à la durée maximale, le versement peut se faire jusqu’à dix années. Ce délai dépassé, vous pouvez toujours garder le compte jusqu’à cinq années supplémentaires. Pendant cette durée, vous gagnez toujours les taux de rémunération.

Les différents montants et fiscalités associés à un PEL

Les différents montants et fiscalités associés à un PEL

Aucun changement n’est constaté du côté du versement initial qui reste à 225 € et des versements périodiques de 540 € par an (soit 45 € par mois, ou 135 € par trimestre, ou encore 270 € par semestre). Pareillement, le plafond du placement est toujours de 61 200 €.

D’autre part, pour les PEL ouverts après le 1er janvier 2018, les intérêts sont soumis au prélèvement forfaitaire obligatoire non-libératoire de 12,8 % avec les prélèvements sociaux à hauteur de 17,2 %.

Ensuite, ces intérêts sont également à mentionner sur la déclaration des revenus. Dans ce cadre, ils sont imposés à un taux forfaitaire de 12,8 % ou au barème progressif de l’impôt sur le Revenu.

Demande de dispense de prélèvement obligatoire

Demande de dispense de prélèvement obligatoire

Comme pour les PEL avant 2018, il est possible de bénéficier d’une dispense de prélèvement obligatoire.

Les conditions sont les mêmes. Pour une demande à être dispensé de la flat tax de 12,8 % pour une année précise, il faut envoyer une demande avant le 30 novembre de l’année précédente.

D’autre part, il faut afficher le revenu fiscal de l’avant-dernière d’année moins de 25 000 €. Et le plafond de ressources doit rester en dessous de 50 000 € (pour les couples mariés ou liés par le Pacs).

Prime d’État : toujours valable ?

Prime d’État : toujours valable 

La prime d’État (montant versé par l’État calculé en fonction des intérêts acquis), varie selon les conditions de logement. En effet, elle est plafonnée à 1 000 €, mais peut atteindre les 1 500 selon les conditions de logement.

Cependant, cette prime a été supprimée depuis le début de l’année 2018. Par ailleurs, même les PEL ouverts avant cette date n’ont pas droit à celle-ci si un prêt immobilier après le placement en PEL n’a pas lieu.

Encore avantageux qu’un livret A

Encore avantageux qu’un livret A

Malgré les différents avantages supprimés pour les PEL ouverts depuis le mois d’aout 2016 ou le 1er janvier 2018, le placement reste intéressant par rapport au livret A. En effet, les intérêts rémunérés du livret A sont à hauteur de 0,5 % depuis le 1er février 2020.

Certes, ce placement est exonéré d’impôts, mais le plafond est fixé à 22 995 € pour les particuliers (76 500 € pour les associations). Sans oublier l’avantage de la possibilité de demander un crédit immobilier à taux réduit avec le PEL.