// vous lisez...

Actualités sur le PEL

Faire des travaux avec le Plan Epargne Logement

Tôt ou tard survient ce moment où votre maison nécessite une petite ou grande rénovation, comme la suppression d’un mur ou la création d’une nouvelle salle de bain. Mais, faire des travaux de rénovation n’est pas une mince à faire et coûte souvent cher. Dans le cas où vous souhaiteriez apporter des travaux importants à votre maison, ou acheter une vieille maison qui nécessite une série d’interventions, vous aurez toujours besoin de financement

Souscrire au PEL peut vous permettre de réaliser la construction ou l’achat d’une résidence principale. Mais, l’épargne logement permet également de financer certains travaux immobiliers.

Le PEL : c’est quoi exactement ?

Le PEL

 

Le PEL ou plan épargne logement est un compte d’épargne qui sert à faire l’achat ou la construction d’un bien immobilier. Il dure au minimum 4 ans, tandis que la durée maximale est de 10 ans. En jouant avec des intérêts capitalisés, vous pouvez augmenter le montant de votre épargne logement qui est plafonné à 61 200 euros.

Cependant, le titulaire du compte n’est pas autorisé à retirer de l’argent avant d’avoir atteint la quatrième année de son ouverture sous peine de le fermer. Au-delà de sa dixième année, le compte n’est pas clôturé, mais continue de produire des intérêts pendant 5 ans. Sauf que le détenteur n’est plus autorisé de faire des versements.

Quels types de travaux peut-on réaliser avec le PEL ?

types de travaux

Le PEL permet de financer des travaux, mais avec quelques conditions. Tout d’abord, ces dits travaux doivent être à caractère immobilier. Il s’agit ici de toutes les rénovations de la surface habitable comme un agrandissement par exemple. Et cela inclut les équipements et l’assainissement de l’habitation. Vous pouvez donc faire des travaux comme la pose d’une cuisine intégrée avec des équipements modernes, ou refaire toute votre salle de bain.

Ensuite, les propriétaires doivent faire réaliser les travaux par une entreprise et non par un particulier. Le devis et la facture, une fois le chantier terminé, doivent être présentée à la banque afin de pouvoir vérifier l’éligibilité des travaux à l’épargne logement. Toutefois, les travaux d’entretien comme les peintures ne sont pas financés par le PEL.

Avec un prêt épargne logement, il vous est aussi possible de réaliser des travaux dans une copropriété.

Mais à quel taux d’intérêt ?

taux d’intérêt

En étant titulaire d’un compte PEL, vous pouvez obtenir jusqu’à 92000 euros de financement pour des travaux immobiliers. Cependant, ce sont les intérêts acquis (appelés « droits à prêts ») pendant votre placement qui vont déterminer la somme que vous pouvez emprunter. Et le délai de remboursement s’étend de 2 à 15 ans.

Le taux d’intérêt du crédit dépend quant à lui de la période de souscription au PEL. Par exemple, pour une période d’ouverture du 1er août 2003 au 31 janvier 2015, vous aurez un taux d’intérêt de 4,20 %. Pour une date d’ouverture du 1er février 2015 au 31 juillet 2015, le taux d’intérêt est de 3,20 % et ainsi de suite.

C’est ce qui fait tout son avantage, vous vous faite une idée du taux de votre emprunt une fois que vous avez ouvert votre plan épargne.

Bénéficiez de la Prime d’Etat

Prime d’Etat

La Prime d’Etat est le petit bonus pour ceux qui souscrivent au PEL. En effet, pour les comptes qui ont été ouverts après le 1er mars 2011, avec un emprunt minimum de 5000 euros, il est possible d’en bénéficier. Cette prime peut augmenter jusqu’à 1525 euros. Le titulaire du compte la reçoit dès qu’il fait sa souscription.

Il est important de savoir que pour les comptes ouverts avant le 12 décembre 2002, la prime d’Etat n’est versée que lorsqu’ils sont clôturés même sans demande de prêt. Toutefois, pour les comptes qui ont été souscrits à partir de cette date, il est conseillé de faire des emprunts pour pouvoir en bénéficier.