// vous lisez...

Actualités sur le PEL

Les ventes immobilières explosent dans la Creuse : du jamais vu !

Voici sans doute l’un des effets les plus spectaculaires du confinement sur le secteur de l’immobilier. Le département de la Creuse, l’un des moins chers de France, a vu le nombre de transactions doubler depuis la fin du confinement. Une situation qui ravit les agents immobiliers locaux, mais doit également pousser les investisseurs à la prudence. Explications.

Un marché qui se tend et des particuliers qui en paient le prix fort

Dans l’immobilier, lorsqu’un marché local voit le nombre de ses transactions doubler, il se tend inévitablement. Dans la Creuse comme ailleurs, le nombre d’offres correspondaient à peu près au nombre de demandes, dans le neuf comme dans l’ancien.

L’augmentation de la demande ne se traduit pas immédiatement par une augmentation de l’offre et le marché se tend alors, même s’il n’atteint pas la situation critique de certaines grandes villes.

Avant tout achat, les particuliers ont donc vraiment intérêt à se tourner vers un professionnel qui a suivi une formation au centre national de l’expertise. Cela leur permet de s’assurer qu’ils achètent un bien de qualité et qu’ils ne se font pas flouer par un vendeur qui profite de la ruée actuelle vers ce département.

Dans la Creuse, un marché immobilier de qualité

Bien qu’il soit très important de prendre certaines précautions, il faut tout de même noter que le marché immobilier dans la Creuse semble de très bonne qualité. Malgré la tension qu’il subit actuellement, l’offre est encore de grande qualité. C’est d’ailleurs bien ce qui attire les acheteurs.

immobilier creuse

D’abord, ce département est l’un des moins chers de France parce qu’il a l’une des densités de population les plus faibles du pays. Ensuite, la Creuse propose un cadre de vie de qualité et son marché immobilier y correspond. Les offres majoritaires sont des maisons avec jardin dans de petits villages calmes perchés au milieu de la nature. Pour le moment, rien n’est venu altérer la qualité de ce que le département a à proposer.

Un boom immobilier alimenté par les Creusois eux-mêmes

Cette explosion des ventes concerne presque uniquement les maisons avec jardin. On y voit bien le résultat du confinement, car tous ceux qui ont passé ces 55 jours en appartement rêvaient d’une maison. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce sont surtout des gens qui vivent déjà dans le département qui sont à l’origine de ces nouvelles ventes.

Il n’y a qu’à Aubusson qu’un acheteur sur deux vient de l’extérieur du département. Dans le reste de la Creuse, 80 % des acheteurs sont des Creusois. Il n’y a donc pas à s’inquiéter d’une dénaturation du département et ce regain d’activité du secteur profite largement aux agences de la région.